Mercredi, 2 Mai 2012

Flash news:
You are here: ACTUALITES Actualités Internationales Communiqué du Bureau national du Parti socialiste français sur la situation au Sénégal

Communiqué du Bureau national du Parti socialiste français sur la situation au Sénégal

Envoyer Imprimer

martine_aubry_dkr2Le Parti socialiste condamne avec vigueur les violences contre les manifestants au Sénégal qui ont causé ces deux derniers jours la mort de deux personnes et blessé plusieurs autres. Il demande la fin de la violence policière, le retour au calme et le respect du droit de l’opposition à manifester pacifiquement.

M. Wade est devenu un autocrate qui cherche à briguer à plus de 80 ans un nouveau mandat, en contradiction avec la constitution. Il a fait arrêter des militants socialistes et a empêché la candidature de Youssou N’Dour.

Avec cette invalidation, et le maintien de sa propre candidature en dépit des problèmes juridiques et de l’opposition considérable qu’elle suscite, Abdoulaye Wade prend la responsabilité de déclencher une crise politique très grave au Sénégal.

Certains pays, notamment les États-Unis, ont pris une position très ferme invitant le chef de l’État sénégalais à « céder la place à la prochaine génération». Le Parti socialiste constate le décalage important entre la position américaine et les déclarations très timides du gouvernement français qui, depuis plusieurs années, n’a jamais ménagé son soutien au gouvernement sénégalais actuel.

Le Parti socialiste soutient la mobilisation du peuple sénégalais contre ces dérives qui pourraient finir, si elles continuaient, par déstabiliser un pays qui était une démocratie apaisée. Il renouvelle son soutien au candidat du Parti socialiste sénégalais, Ousmane Tanor Dieng, qui semble le plus à même de garantir le bon fonctionnement des institutions et de la démocratie sénégalaise.

Paris, le 31 janvier 2012

Ajouter cet article à vos réseaux :

Deli.cio.us   -  Digg   -  reddit   -  Facebook   -