Jeudi, 15 Novembre 2012

Flash news:
RSS
You are here: ACTUALITES

ACTUALITES

AUDIO : 19 H ENTREPRISES de Sud Fm avec Mamadou Lamine LOUM

Envoyer Imprimer

loum_assises19 HEURES ENTREPRISES en perspective des élections de 2012 pour mieux comprendre les projets des Candidats.Pour le dernier numéro 23 Février 2012, Aïssatou Mbène KANE reçevait Mamadou Lamine LOUM de la Coalition Benno ak Tanor DIENG. (ici à gauche aux côtés Mbow et de Kama)

Bennoo Ak Tanor c'est une véritable équipe constituée par des compétences avérées qui sont demeurées dignes au PS malgré la défaite de 2000 comme Mamadou Faye, Khalifa Sall, Aissata Tall Sall, Serigne Mbaye Thiam, Abdou Khadre Cissokho, Jacques Baudin, Elimane Kane, Aboubakry Kane, des sages du PS, et tant d'autres mais Bennoo Ak Tanor c'est aussi de nouvelles personnes qui ont fait leurs preuves chacune dans son domaine.

Parmi ces personnes ressources qui ont rejoint Tanor, on peut citer MAMADOU LAMINE LOUM, PIERRE SANE, SANOU MBAYE. Des personnes qui remettront à coup sûr le Sénégal sur les rails si les sénégalais prennent la bonne décision de leur confier la direction du pays.

Lire la suite...

L’autocrate sous le masque du démocrate (par Pierre Sané)

Envoyer Imprimer

pierresqne« L’autocrate est celui qui ne tire son pouvoir et sa légitimité que de lui même ».

Le Candidat Wade nous avait juré qu’il respecterait la décision du Conseil Constitutionnel quelle qu’elle soit. En vrai démocrate. Mais dans la foulée le Président Wade ajouta qu’il était  « sûr »que ce Conseil Constitutionnel  dont il avait soigneusement sélectionné les membres et comblé de ses faveurs validerait sa candidature. Une menace a peine voilée digne d’un vrai autocrate.

Confirmé dans sa prémonition par « son »Conseil Constitutionnel le Candidat Wade s’est lancé avec ferveur dès le 04 février dans la campagne électorale pour la « Team Wade »faisant un usage éhonté des moyens de l’état mis à la disposition cette fois ci de Wade le Président.

Lire la suite...

Le programme de gouvernement de Ousmane Tanor Dieng

Envoyer Imprimer

bennooaktanorLe programme que je vous propose est inspiré par trois sources :

- les conclusions des Assises nationales telles que reflétées par la Charte de gouvernance démocratique et par le Rapport général;

- les accords souscrits dans Bennoo Siggil Senegaal, ceux qui concernent notamment la mise en place des institutions et des organes prévus dans la nouvelle Constitution dans un délai qui ne dépassera pas trois ans, la mise en œuvre de mesures d’urgence et prioritaires économiques et sociales, la mise en œuvre des conditions pour un retour définitif de la paix en Casamance etc.… ;

- les principes et valeurs du socialisme démocratique, en synergie avec ceux de l’écologie et du patriotisme économique, pour en faire le cœur vivant d’une orientation inspirée par l’expérience et les attentes des populations.

 

Lire la suite...

Communiqué du Bureau national du Parti socialiste français sur la situation au Sénégal

Envoyer Imprimer

martine_aubry_dkr2Le Parti socialiste condamne avec vigueur les violences contre les manifestants au Sénégal qui ont causé ces deux derniers jours la mort de deux personnes et blessé plusieurs autres. Il demande la fin de la violence policière, le retour au calme et le respect du droit de l’opposition à manifester pacifiquement.

M. Wade est devenu un autocrate qui cherche à briguer à plus de 80 ans un nouveau mandat, en contradiction avec la constitution. Il a fait arrêter des militants socialistes et a empêché la candidature de Youssou N’Dour.

Lire la suite...

"Il faut sauver le soldat Wade... et le Sénégal" - Par Pierre Sané

Envoyer Imprimer

pierresqneLa candidature de la « star de la world music » Youssou Ndour à l’élection présidentielle du Sénégal a déclenché un véritable « buzz » médiatique international qui a paradoxalement fait l’impasse sur les enjeux de l’élection et surtout sur les menaces graves de conflits et de violences qui pèsent sur le pays à cette occasion. Le Sénégal court en effet le risque de basculer dans le chaos et la violence maintenant que le Conseil constitutionnel dont les 5 membres ont été nommés par le chef de l’Etat à validé, le 29 janvier , la candidature contestée du président sortant à un troisième mandat.

 

Lire la suite...

COMMUNIQUE COMMUN PS / AND JEF - Entente entre le Parti socialiste et AND JEF/PADS

Envoyer Imprimer

rencontre_ps_and_jefLes délégations de And-Jëf/PADS et du Parti Socialiste, dirigées respectivement par leurs Secrétaires Généraux, les Camarades Landing SAVANE et Ousmane Tanor DIENG, se sont rencontrées le 23 janvier 2012 à la Maison du Parti Socialiste à Dakar.

Après de larges échanges sur la situation nationale, sur les enjeux des élections de 2012, sur les problèmes liés à la candidature de Abdoulaye Wade, sur l’avenir du Sénégal…

Considérant que Le Parti socialiste après douze années d’opposition a prouvé sa capacité à se rénover, son ancrage profond dans les masses et sa représentativité au plan national.

Lire la suite...

ME JACQUES BAUDIN : Pourquoi les militants du Ps votent Tanor !

Envoyer Imprimer
comite_central_pssalleSelon les usages de notre parti et en sus de la solidarité et de la loyauté à tout épreuve de nos militants, nous avons en partage une opinion : c’est que le candidat logique de notre parti, eu égard à notre engagement et aux fonctions que nous lui avons attribuées, suite aux consultations organisées le fondement des réalités des statuts de notre parti, est notre Secrétaire général, Ousmane Tanor Dieng.

Le soutenir, ce n’est pas dépassé les bornes de l’outrecuidance.

L’enthousiasme de la foule présente à son congrès d’investiture nous a donné raison.

Il faut reconnaître qu’il a eu le courage et la générosité de répondre à l’appel de nos nombreux militants à travers le pays pour se porter candidat comme 4ème Président de la République du Sénégal. De nombreux partis et mouvements citoyens nous ont rejoint et ainsi confirmé la justesse de notre choix.

Lire la suite...

Tanor Dieng à Jeune Afrique : "Aujourd’hui, le Sénégal, c’est une grosse tête sur un corps frêle"

Envoyer Imprimer

jpg_otdanf2Les Sénégalais lui ont souvent reproché sa froideur, mais aujourd’hui, Ousmane Tanor Dieng sourit, s’applique et communique, soucieux de se défaire de l’image de technocrate qui lui a longtemps collé à la peau. À 65 ans, le secrétaire général du Parti socialiste (PS) sera pour la deuxième fois - et la dernière, promet-il - candidat à la présidentielle, le 26 février. Persuadé de pouvoir faire mieux qu’en 2007 (il avait recueilli près de 14 % des voix) en dépit des divisions qui plombent l’opposition, il compte sur le maillage politique du P5, le seul parti aussi solidement implanté que le Parti démocratique sénégalais (PDS, au pouvoir) sur l’ensemble du territoire.   

Interview.

Lire la suite...

AUDIO : Ousmane Tanor Dieng, secrétaire général du Parti socialiste sur RFI - 09 janvier 2012

Envoyer Imprimer

otd0112_1_290_230Par Christophe Boisbouvier

« Ma priorité consistera à travailler pour réduire les prix des produits de grande consommation : le riz, l'huile, le sucre et le gaz... Et réduire également le train de vie de l'Etat en luttant contre la corruption et l'impunité » (Ousmane Tanor Dieng). Entretien avec Ousmane Tanor Dieng :

Lire la suite...

Page 1 de 7